Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, analyser le trafic du site et personnaliser le contenu. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez les contrôler en cliquant sur "En savoir plus".

Nous pourrions demander que des cookies soient configurés sur votre appareil afin de nous permettre de savoir quand vous visitez notre site, de comprendre comment vous interagissez avec nous, d'enrichir votre expérience d'utilisateur et de personnaliser votre relation avec AtmanCo, notamment en vous proposant des publicités plus pertinentes. Vous pouvez cliquer sur les différentes catégories pour en savoir plus sur les types de cookies que nous pouvons utiliser. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience et sur les services qu'on vous offre.

Cookies essentiels

Ces cookies sont strictement nécessaires pour vous fournir les services et les fonctionnalités disponibles sur notre site. Comme ces cookies sont strictement nécessaires, vous ne pouvez pas les refuser sans que cela ait une incidence sur le fonctionnement du site.

Cookies de performance et de fonctionnalité

Ces cookies sont utilisés pour améliorer la fonctionnalité du site. Ils nous aident à surveiller les performances du site et servent de base à certaines décisions que nous prenons sur la manière d'améliorer votre expérience. Bien qu'ils soient importants pour nous, ces cookies ne sont pas essentiels à l'utilisation du site. Toutefois, sans ces cookies, certaines fonctionnalités peuvent devenir indisponibles.

Cookies de ciblage et de publicité

Ces cookies sont utilisés pour rendre des messages publicitaires plus pertinents pour vous et vos intérêts. Ils permettent également d'éviter qu'une même publicité ne réapparaisse continuellement, de s'assurer que les publicités sont correctement affichées et, dans certains cas, de sélectionner des publicités en fonction de vos intérêts.

Cookies d'analyse et de personnalisation

Ces cookies collectent des informations pour nous aider à comprendre comment le site est utilisé ou à quel point nos campagnes de marketing sont efficaces. Ils nous aident à savoir quelles sont les pages les plus et les moins populaires et à voir comment les visiteurs se naviguent sur le site. Ces cookies peuvent être définis par nous ou par des fournisseurs indépendants dont les services ont été ajoutés à nos pages.

En savoir plus

Pourquoi vous PENSEZ que vous détestez votre patron

Vous détestez votre patron. Savez-vous pourquoi? Est-ce vraiment de la haine que vous ressentez? Toutes les réponses dans cet article!

Expérience de l'employé
Environnement de travail

mercredi, août 12, 2015

imgName

Le travail, c’est déjà assez difficile comme c’est – si on y ajoute de la haine, on a tout un petit problème!

La raison pour laquelle vous détestez votre patron, ou celles pourquoi les autres détestent les leurs, n’est pas toujours celle qu’on croit. Certes, les patrons qui s’adonnent au micromanagement ou qui sont autoritaires, insensibles ou incompétents sont des raisons évidentes, mais il y en a d’autres moins flagrantes aussi… de raisons qui font réfléchir plutôt qu’haïr.

Votre patron ne communique pas ou ne vous forme pas de la bonne façon

Êtes-vous déjà sorti d’une session de formation avec votre patron qui vous a laissé avec plus de questions que de réponses?

Parfois, le gestionnaire ou patron peut avoir de fausses idées quant à la façon que les employés devraient apprendre et le style d’apprentissage qu’ils ont. Donc, on assume que son style de communication est automatiquement absorbé ou on sous-estime le temps dont les employés ont besoin afin de saisir et comprendre des concepts.

Dans tous les cas, vous pourriez commencer à détester votre patron à cause de la manière dont vous vous sentez après une session de formation, c’est-à-dire confus, ou même doutant de votre propre potentiel.

Si votre style d’apprentissage est plus de type pratique, vous aurez besoin d’un patron qui puisse être sur le terrain avec vous, vous permettant de voir les opérations directement et d’apprendre par essai-erreur. Vous bénéficieriez énormément de session d’observation au poste de travail ou encore d’exemples concrets et tangibles. Si votre patron est trop concentré sur la théorie, est trop abstrait ou bien ne communique simplement pas dans un langage que vous comprenez, le tout peut devenir fort frustrant.

Observez votre propre personnalité

Parfois, il faut jeter un coup d’œil à vos propres traits de caractère afin de découvrir pourquoi vous pensez détester votre patron. Si vous faites affaire avec quelqu’un qui cherche à contrôler la majorité des aspects d’un projet et que vous êtes du genre à être spontané et à improviser, la situation vous énervera beaucoup plus que quelqu’un de plus organisé et appréciant la structure que cette surveillance octroie.

Ce сhoc des personnalités peut donner naissance à un sentiment de haine envers votre patron quand, en réalité, ce sont vos forces (c’est-à-dire le fait d’être à votre meilleur lors d’événement inattendus, quand vous pouvez vous adapter rapidement à différentes situations) et vos réflexes naturels qui sont refoulés aux oubliettes.

C’est comme si le comportement de votre patron vous faisant nager à contre-courant, alors ce n’est pas étonnant que vous ayez du ressentiment.

Votre patron manque d’épine dorsale

Vous avez beau détester votre patron à cause de son attitude autoritaire et provocatrice (vous et plusieurs autres…), certaines personnes se retrouvent super-frustrées par le contraire diamétral : un patron qui manque d’assurance et de confiance en soi, ce qui fait en sorte qu’il ne dit pas ce qui doit être dit, quand ça doit être dit.

Cela peut  faire en sorte que vous vous questionniez constamment sur la qualité de votre travail ou sur ce qu’on pense de vous réellement. Et parce que votre supérieur met une tonne d’efforts pour éviter la confrontation, il pourrait même se plaindre des personnes concernées dans leurs dos, sans jamais les impliquer. Le résultat est un gestionnaire vague, manquant d’authenticité. Donc, encore une fois, peut-être que vous ne DÉTESTEZ pas votre patron, mais que vous détestez plutôt sa manière de gérer les décisions impopulaires.

Votre patron ne résiste pas bien au stress… et peut-être que vous non plus!

Quand on est stressé, on dit certaines choses qu’on ne dirait peut-être pas autrement, les sentiments sont amplifiés… Peut-être que la haine que vous croyez avoir envers supérieur est causée la pression que vous ressentez dernièrement et la haute tension nerveuse que vous vivez qui, ensemble, font en sorte qu’il est difficile de rester détaché.

En fait, peut-être que votre supérieur vit la même chose. Si vous êtes tous deux impulsifs… ou même explosifs, il peut y avoir des étincelles. Il sera donc important de trouver des façons de décomprimer et d’évacuer le stress dans un environnement sécuritaire.

Prenez une petite marche à l’heure du lunch, détachez-vous de vos projets quelques minutes afin de recharger vos batteries et tentez de laisser le travail au travail. La « haine » que vous ressentez pour votre patron peut être due au contexte et non à l’individu lui-même.

Peut-être que votre patron a simplement besoin d’un cœur-à-cœur

Si vous vous sentez démotivé au travail à cause de votre patron, il faut changer quelque chose. Avez-vous essayé de discuter de la situation en personne? Est-ce que vous vous plaignez de votre boss tandis que vous n’avez jamais eu de conversation civilisée avec ce dernier, expliquant comment vous vous sentez, afin d’améliorer la situation?

Je sais ce que vous pensez… est-ce que ce n’est pas le travail du patron de s’assurer que ses employés vont bien et de faire des suivis avec eux? Peut-être, mais ceci peut être la raison pourquoi vous détestez votre patron à la base… parce que cette personne ne vous encourage pas autant que vous en auriez besoin. Votre supérieur est possiblement tellement concentré sur le processus et l’exécution d’un projet qu’il ne réalise pas l’existence de ces sentiments négatifs envers lui…

Alors la prochaine fois que vous aurez une évaluation du rendement hebdomadaire ou mensuelle, essayez de mentionner comment vous vous sentez de manière sécuritaire et non-agressive. Au lieu de pointer du doigt, décrivez ce dont vous auriez besoin pour vous sentir plus motivé, utilisez des énoncés au « je » et essayez de ne pas prendre les commentaires reçus personnellement… restez objectif. Si cette conversation ne donne aucun résultat, au moins vous aurez essayé.

 

Est-ce que vous détestez toujours votre patron, alors? Avez-vous considéré les manques de communication et la formation inadéquate que vous recevez peut-être? Avez-vous jeté un coup d’œil à votre propre personnalité? Peut-être que votre patron a de la difficulté à gérer la confrontation ou le stress… parlant de stress, comment est-ce que VOUS le gérez? Avez-vous tenté une conversation civilisée avec votre boss?

Quelle que soit la raison pour laquelle vous pensez détester votre patron, il faut comprendre que la personnalité influence énormément les relations. Qui sait, peut-être que vous pourrez transformer cette haine en quelque chose de plus constructif!

Avez-vous exploré la compatibilité des personnalités, dernièrement?

S'abonner à notre Infolettre

Recevez des contenus inédits pour vous aider à embaucher plus intelligemment, à diriger plus efficacement et à mieux vous développer.