preeloader

La confiance est une condition essentielle à la base même du concept de leadership. Sans elle, aucun projet ou dynamique d’équipe ne seraient optimaux. Et dans un concept de leadership idéal, tous ces concepts de la confiance sont liés: le leader se doit d’être une personne de confiance, capable de gagner la confiance des autres et de les aider à développer leur propre confiance en eux.

Comme il est très difficile pour quiconque d’accepter que les autres puissent douter de son intégrité, il est malheureusement commun que les employés n’aient pas confiance en leur gestionnaire et cela a un effet fort dommageable en termes de productivité.

Voici donc 10 façons pour un leader de s’assurer que ses employés et collègues aient confiance en lui/elle!

 

1 – Être digne de confiance, c’est être véritable

Si tu veux être digne de confiance, sois honnête. Si tu veux être honnête, sois vrai. Si tu veux être vrai, sois toi-même

Partager sur Twitter

Pour gagner la confiance des employés, il est essentiel d’être véritable, de faire preuve d’humilité, d’avoir le courage d’être soi-même, et de se rendre en quelque sorte vulnérable. Les employés ont besoin de savoir que leur leader n’est pas un superhéros, mais bien humain tout comme eux.

La première chose à faire pour être véritable, c’est de mieux se connaître!

 

Comment développer le leadership

Peut-on développer son leadership? La réponse est OUI! Ceci étant dit, il aussi vrai de dire que certaines personnes possèdent des prédispositions naturelles pour le leadership. Dans leur cas, les habiletés seront plus faciles à développer, néanmoins, nous pouvons tous développer un meilleur leadership! C’est quoi le leadership?

2 – La confiance nécessite d’être imputable et responsable

On ne peut accorder sa confiance à celui qui n’a jamais commis d’erreurs

Partager sur Twitter

Admettre ses fautes et en prendre la responsabilité permet de récolter la confiance des membres de l’équipe. Un gestionnaire qui a tendance à prendre la fuite ou accuser les autres aura beaucoup de difficulté à être digne de confiance.

Un véritable leader saura aussi prendre la responsabilité des erreurs de son équipe parce qu’il en est responsable, il est imputable de son équipe sans quoi il ne devrait peut-être pas avoir le titre de gestionnaire!

 

3 – Miser sur le positif de tous et de chacun

Nous avons tous des forces et des faiblesses. Pour être digne de confiance, il est essentiel pour un gestionnaire de savoir miser sur les talents de tous, de trouver la contribution optimale de chacun.

Il est facile de faire confiance à quelqu’un qui voit le positif en nous et qui cherche notre contribution maximale. Dans la situation inverse, l’employé sera sur la défensive et la confiance n’est possible que lorsque les défenses tombent.

 

4 – Pour gagner la confiance de ses employés, il faut permettre l’autonomie

Pour développer la confiance, il est essentiel de laisser de l’autonomie aux individus, de leur faire confiance et de les responsabiliser. Un gestionnaire qui n’a pas confiance en son équipe n’aura jamais la confiance de cette dernière en retour.

 

5 – Verbaliser sa reconnaissance

Un gestionnaire digne de confiance doit savoir reconnaître les efforts et réussites des membres de son équipe devant ses pairs et supérieurs. Celui qui voudra prendre tout le crédit pour lui ne sera jamais digne de confiance.

 

Quel est le bon style de leadership pour votre entreprise?

Lorsqu’on se pose la question sur les styles de leadership, il peut être difficile de savoir auquel se référer. Les modèles de leadership peuvent varier dans l’appellation qu’on leur donne pour les décrire, ou encore dans la quantité de styles qu’on propose…

6 – Partager l’information pour gagner la confiance de ses employés

Que dire de ces gestionnaires qui gardent l’information pour mieux régner et contrôler? Et ceux qui utilisent l’information comme récompense, ou pour renforcer certaines relations à l’exclusion d’autres?

L’information utile au bien de tous doit être partagée avec tous et ce, dans un esprit de favorisation de la productivité, de l’échange et de la collaboration.

Certains peuvent ne pas partager par discrétion, par manque de temps ou simplement par manque de jugement, mais en tout les cas, de manière involontaire. Qu’on le fasse volontairement ou non, le partage d’information est important pour gagner la confiance des autres sans quoi, les membres de l’équipe peuvent avoir l’impression que vous cachez des choses!

Savoir informer est une compétence essentielle au leadership, car elle favorise la confiance, la motivation et la productivité.

 

7 – Gagner la confiance, c’est aussi de dire les vraies choses

Il est non seulement important de ne pas mentir pour gagner la confiance des autres mais il est tout aussi important de dire les vraies choses, d’avoir le courage de ses opinions, de dire ce qui doit être dit, au bon moment, à la bonne personne et de la bonne manière.

Dire les vraies choses, c’est aussi de ne pas trop embellir ou assombrir la réalité, pour la regarder en pleine face et la partager avec son équipe.

Plusieurs gestionnaires utilisent la peur pour mieux contrôler, ou pour soi-disant motiver l’action. Sachez que la peur est l’ennemi premier de la confiance et que sans confiance, un leadership sera défaillant.

 

8 – Agir en fonction de ses paroles

La confiance est le résultat d’une relation et non son point de départ. Et sachez qu’elle se développe et se construit avec le temps!

Comment la développer? En respectant ses engagements et promesses. Si vous dites que vous allez faire quelque chose, même minime, faites-le! Si vous ne le faites jamais ou trop rarement, il est peu probablement que vous récoltiez la confiance.

 

Manager ou leader: Y a-t-il une différence?

Qu’est-ce que vous recherchez? Un bon manager ou leader? Y a-t-il une différence? Bien des gens affirment que oui, car ces deux positions de pouvoir comportent des différences assez importantes, notamment la façon dont ils exercent ce pouvoir. Le premier détient le pouvoir de superviser, de gérer et d’administrer, tandis que le deuxième responsabilise!

9 – Non à la survente !

Il y a une grande différence de fond entre viser haut et survendre!

L’ambition de relever des défis et de dépasser les objectifs est importante mais, pour développer la confiance, il faut éviter de trop exagérer, de faire des promesses qu’on ne tient pas, de trop embellir la réalité ou d’avoir des objectifs complètement irréalistes.

Ne promettez rien que vous ne puissiez accomplir! Dans l’incertitude il est préférable de ne pas se commettre et de dire « Je ne le sais pas, je te reviens avec une réponse ».

Néanmoins, pour récolter la confiance, un gestionnaire doit se commettre par un Oui ou un Non… il ne peut pas toujours répondre « je vais essayer ».

 

10- Qui sème le respect de la confidentialité récolte la confiance des autres

Pour développer la confiance, il est essentiel pour un gestionnaire de savoir garder pour lui les informations confidentielles qui lui sont transmises par les membres de son équipe.

Ceci étant dit, si vous n’êtes pas certain de pouvoir garder confidentielles les informations qui vous sont confiées parce qu’elles concernent la performance de l’équipe, l’éthique ou la légalité, soyez transparent, avisez les gens de ce que vous devez partager et expliquer vos raisons.

Faire face à la musique demande du courage managérial, mais c’est essentiel.

 
En fait, la première chose à faire pour gagner la confiance des autres, c’est de mieux se connaitre, mieux comprendre ses comportements et ceux des autres, et comprendre les tendances au niveau des traits de personnalité des gens.

Apprenez à devenir un leader digne de fiabilité en comprenant d’abord la complexité de votre personnalité et des celles des gens autour de vous dès maintenant.

Faites-moi confiance, ça vaut le coup!

Catherine Dulude

Titulaire d'un baccalauréat en psychologie et d'une maîtrise en gestion, Catherine Dulude est issue du monde des services, de la vente et des technologies de l'information. Femme de terrain, propriétaire d'entreprise et gestionnaire, elle se passionne pour la gestion, le développement du potentiel humain, le bonheur au travail et croit fermement qu'il n'y a pas de grands succès sans plaisir et enthousiasme!

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.