Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, analyser le trafic du site et personnaliser le contenu. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez les contrôler en cliquant sur "En savoir plus".

Nous pourrions demander que des cookies soient configurés sur votre appareil afin de nous permettre de savoir quand vous visitez notre site, de comprendre comment vous interagissez avec nous, d'enrichir votre expérience d'utilisateur et de personnaliser votre relation avec AtmanCo, notamment en vous proposant des publicités plus pertinentes. Vous pouvez cliquer sur les différentes catégories pour en savoir plus sur les types de cookies que nous pouvons utiliser. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience et sur les services qu'on vous offre.

Cookies essentiels

Ces cookies sont strictement nécessaires pour vous fournir les services et les fonctionnalités disponibles sur notre site. Comme ces cookies sont strictement nécessaires, vous ne pouvez pas les refuser sans que cela ait une incidence sur le fonctionnement du site.

Cookies de performance et de fonctionnalité

Ces cookies sont utilisés pour améliorer la fonctionnalité du site. Ils nous aident à surveiller les performances du site et servent de base à certaines décisions que nous prenons sur la manière d'améliorer votre expérience. Bien qu'ils soient importants pour nous, ces cookies ne sont pas essentiels à l'utilisation du site. Toutefois, sans ces cookies, certaines fonctionnalités peuvent devenir indisponibles.

Cookies de ciblage et de publicité

Ces cookies sont utilisés pour rendre des messages publicitaires plus pertinents pour vous et vos intérêts. Ils permettent également d'éviter qu'une même publicité ne réapparaisse continuellement, de s'assurer que les publicités sont correctement affichées et, dans certains cas, de sélectionner des publicités en fonction de vos intérêts.

Cookies d'analyse et de personnalisation

Ces cookies collectent des informations pour nous aider à comprendre comment le site est utilisé ou à quel point nos campagnes de marketing sont efficaces. Ils nous aident à savoir quelles sont les pages les plus et les moins populaires et à voir comment les visiteurs se naviguent sur le site. Ces cookies peuvent être définis par nous ou par des fournisseurs indépendants dont les services ont été ajoutés à nos pages.

En savoir plus

Comment offrir un emploi favorisant la conciliation travail-études

Vous souhaitez embaucher des étudiants? Belle initiative! Voici comment offrir un emploi favorisant la conciliation travail-études.

Image de marque de l'employeur
Environnement de travail

Anne-Marie Battista

jeudi, octobre 02, 2014

imgName

Malgré les clichés et les lieux communs qui courent sur les générations plus jeunes, bon nombre d’étudiants sont responsables, consciencieux et motivés. Ils font preuve d’un potentiel énorme et d’une énergie débordante: des qualités qui en font des candidats particulièrement intéressants pour certains emplois!

Néanmoins, si les étudiants sont motivés et prêts à tout pour travailler, il en revient à l’employeur, en tant qu’adulte responsable et citoyen corporatif, d’offrir des emplois qui permettront aux étudiants de poursuivre leurs cheminements scolaires et professionnels de façon raisonnable et saine. À cet égard, voici comment offrir un emploi favorisant la conciliation travail-études.

Encouragez la présence en classe

En tant que membre d’une société choyée, employeurs comme citoyens, tous gagnent à ce que les jeunes soient bien instruits. Assurez-vous donc d’être un agent de motivation à la poursuite des études en favorisant la présence en classe. Vos employés-étudiants doivent savoir que la priorité est axée sur les études, qui tôt ou tard en feront des employés accomplis et compétents.

Allez-y d’ailleurs de messages explicites: lors de l’embauche ou des réunions de suivi, expliquez et réitérez clairement à l’étudiant que la priorité doit être mise sur ses études. Ce n’est pas pour rien que le mot “études” figure dans l’expression conciliation travail-études!

Cela ne veut pas dire pour autant que vous permettiez aux étudiants de travailler moins bien ou moins fort; prévoyez-leur des emplois qui regroupent des tâches qui peuvent être accomplies dans un horaire de travail à temps partiel et qui ne compromettent pas le travail des employés réguliers.

Ajustez vos attentes

Lorsque vous déterminez la description de tâche d’un employé-étudiant, veillez à moduler vos attentes. Bien qu’intelligent et dégourdi, même le meilleur de vos employés-étudiants affiche des limites qui sont liées à son développement de jeune adulte.

Soyez patient, compréhensif et perspicace: prévoyez un niveau de tâches proportionnel aux compétences d’un jeune employé. Vous éviterez ainsi d’être déçu des performances d’un étudiant ou de surcharger ce dernier. Au mieux, vous pourrez être agréablement surpris de l’évolution d’un employé-étudiant et pourrez contribuer à son émancipation en établissant un plan de formation approprié.

Valorisez les études

Tenez un discours qui valorise les études et qui soutient l’importance qu’elles ont dans le parcours d’un employé. Assurez-vous que cette bonne pratique soit partagée par tous les gestionnaires de l’entreprise, tant au niveau de la gestion des horaires qu’au niveau des relations avec les employés.

Il s’agit d’une manière efficace de vous positionner comme mentor et comme ressource auprès des employés-étudiants. Les étudiants rechercheront votre approbation et suivront votre exemple, faites donc en sorte de leur communiquer des valeurs saines qui représentent votre organisation: une entreprise où les études sont un investissement de premier choix!

Planifiez des horaires raisonnables

Les disponibilités des étudiants varient selon leur niveau scolaire. À cet effet, un étudiant du cycle secondaire ne peut accorder à un employeur que quelques heures en soirée la semaine et des journées complètes lors de la fin de semaine. L’étudiant est tenu d’être présent en classe dès la fin du mois d’août, et ce, jusqu’à la troisième semaine du mois de juin.

Les étudiants des cycles supérieurs (cégep et université) bénéficient quant à eux d’horaires scolaires fragmentés qui varient la présence en classe entre la journée et la soirée. De manière générale et sauf exception, il n’y a pas de cours offerts la fin de semaine. Leur présence en classe débute respectivement à la fin août et au début septembre et se termine à la fin des mois de mai et d’avril.

Il est reconnu qu’un trop grand nombre d’heures consacrées à un emploi est une des causes du décrochage scolaire. Afin d’éviter le pire, l’horaire de travail idéal d’un étudiant ne devrait pas excéder 15-20 heures par semaine pendant l’année scolaire.

Établissez un dialogue continu

Faites en sorte d’être accessible pour les employés-étudiants afin qu’ils puissent vous aviser des changements dans leur réalité scolaire: journée pédagogique, semaine de lecture, grève étudiante, vacances, rencontre d’accueil et d’orientation, période d’examens et de travaux, période de stage, etc.

N’hésitez pas à aller au-devant de ces employés en prenant des nouvelles de leurs études et en vous informant sur les moments charnières du parcours scolaire. Par gêne, par crainte ou par oubli, les étudiants pourraient omettre de vous en parler.

En ayant un aperçu de leur session, vous serez à même de prévoir des horaires allégés lors de la période d’examens et d’accorder plus d’heures de travail pendant les vacances d’hiver et d’été. Cela vous évitera également d’être pris au dépourvu devant des absences imprévues liées à la période d’examens et de remises de travaux scolaires.

Ces rencontres et ces discussions, formelles ou non, vous permettront de mesurer l’état de ces employés. Soyez attentifs aux signes de fatigue et de stress. Malgré leur jeune âge, ils ne sont pas à l’abri de l’épuisement. Le cas échéant, discutez avec l’employé afin de trouver des solutions et prenez les mesures nécessaires pour rétablir la situation.

Investissez en eux

Il serait maladroit de ne pas consacrer les mêmes efforts et les mêmes ressources aux employés-étudiants que vous le faites pour les employés réguliers. Bien qu’ils ne peuvent travailler que de façon ponctuelle et temporaire, les étudiants représentent un bassin de candidats très intéressant pour votre entreprise.

Saisissez plutôt cette occasion pour identifier les étudiants affichant le plus de potentiel et pour les former progressivement en vue d’une embauche permanente à la fin de leur scolarité. Mais de grâce, laissez-les terminer leurs études avant de leur offrir une permanence! Vous contribuerez ainsi à contrer le décrochage scolaire et à augmenter le niveau de scolarisation de vos employés.

Vous pouvez également favoriser la diplomation en participant à un programme d’alternance travail-études. Cette formule éducative, particulièrement axée sur la formation professionnelle et technique, vous permet d’accueillir des étudiants dans le cadre d’un stage combinant la présence en classe et la présence en entreprise (conciliation travail-études) – et vous l’aurez deviné, de potentiellement faciliter votre processus de recrutement de personnel qualifié.

D’un autre côté, le meilleur moment dans l’année pour embaucher des étudiants, c’est lors des vacances estivales.  Leur offrir un emploi à temps plein pendant l’été va combler les besoins de l’employeur et ceux de l’étudiant. Toutefois, il se peut que l’emploi ne soit pas en lien avec ses études, mais ce n’est pas grave puisqu’il pourra, une fois diplômé, appliquer sur un poste au sein de l’entreprise et aura l’avantage d’avoir déjà un historique d’emploi dans cette compagnie.  Ce sera aussi une belle reconnaissance de sa fidélité. Pensez donc à souligner son investissement avec vous en lui proposant un plan de carrière à l’interne. Comme vous le savez, la pénurie de la main d’œuvre fait en sorte que les employeurs doivent être plus créatifs dans leur embauche et se pencher sur une solution à long terme. Donc, en planifiant bien l’embauche d’étudiants, on s’assure de les fidéliser à notre entreprise tout le long de leurs études, de bien les former et de préparer la relève.

Conformez-vous à la loi et aux règlements!

Attention, la Loi sur les normes du travail balise les emplois qui peuvent être offerts à un étudiant de moins de 18 ans, allant même jusqu’à l’interdiction de certaines pratiques. Assurez-vous donc d’en tenir compte lors de l’élaboration d’une offre d’emploi à un étudiant mineur.

Quant aux procédures de l’organisation et aux règlements syndicaux, sachez que les étudiants peuvent parfois bénéficier d’une dérogation syndicale afin d’obtenir un horaire plus flexible. N’hésitez donc pas à consulter vos ressources internes au besoin.

L’emploi de jeunes étudiants demande parfois beaucoup d’investissement de temps et d’efforts. Cela dit, cette démarche, en plus d’être édifiante, contribue à former une relève professionnelle de qualité. Gardez également en tête que le professionnel que vous êtes aujourd’hui a lui aussi été un étudiant à qui l’on a donné une première chance.

Soyez donc ouvert d’esprit et accueillant, car la nouvelle génération d’employés pourrait bien vous surprendre – à condition bien sûr, qu’on lui laisse faire ses preuves et compléter son cheminement scolaire dans un contexte sain et compréhensif, soit une conciliation travail-études!

S'abonner à notre Infolettre

Recevez des contenus inédits pour vous aider à embaucher plus intelligemment, à diriger plus efficacement et à mieux vous développer.