preeloader

Si vous avez l’intention de débuter l’analyse d’une équipe de travail, ou si vous êtes simplement intéressés par le sujet, vous avez du pain sur la planche. Non seulement vous devez comprendre les individus formant l’équipe et leur contribution en termes de forces et de comportements afin d’atteindre les buts choisis, vous devez aussi pouvoir prendre du recul afin de déterminer la complémentarité de ces individus les uns avec les autres. Et là, je ne parle pas seulement de l’addition de leurs efforts individuels – l’analyse d’une équipe de travail, c’est beaucoup plus que ça!

Voici donc quelques astuces pour vous aider dans votre mission.

 

L’analyse d’une équipe de travail, vue à travers la théorie des systèmes

Il est utile de voir votre analyse d’équipe à travers la lentille de la populaire théorie des systèmes, qui suggère que le tout est supérieur à la somme des composantes. Mais qu’est-ce que cela veut réellement dire?

Les systèmes, tout comme les équipes, sont assemblés de parties qui sont interdépendantes (les individus), et quand des personnes travaillent ensemble de manière cohésive, elles peuvent faire davantage de travail tout en ayant plus de succès que si leurs contributions étaient simplement additionnées. En d’autres mots, une synergie est créée, et elle va bien au-delà du travail individuel sur des tâches séparées.

La synergie implique des membres d’une équipe avec des habiletés différentes mais complémentaires qui travaillent ensemble pour atteindre un objectif qui serait probablement inatteignable autrement. Et lorsqu’il y a synergie, les employés sont plus mobilisés, ont plus de support et sont davantage exposés à un environnement de travail positif, ce qui est avantageux pour tout le monde.

 

Astuce #1 – L’analyse d’une équipe de travail requiert l’étude des parties interreliées

Si nous continuons à visionner l’équipe comme un système,  alors nous pouvons voir que les gens en faisant partie sont reliés d’une manière ou d’une autre. Que votre analyse d’équipe ait pour sujet une équipe de travail, une équipe sportive, un système familial ou un autre type d’équipe, dans tous les cas, les membres s’influencent les uns les autres – et peut-être même plus qu’on le croirait au premier coup d’œil!

Si un(e) employé(e) n’a pas accompli sa tâche de manière efficace, cela peut avoir des conséquences se propageant sur la performance des autres. Toutefois, si l’équipe fait un effort particulier afin d’augmenter la synergie, par exemple en ayant des rencontres régulières, des sessions de brainstorming ou encore en essayant de définir une vision de groupe et un sens de l’objectif, il est fort possible que le manque de communication et la démotivation puissent être évités.

Alors, lorsque vous faites votre analyse, n’étudiez pas seulement les employés de manière individuelle – voyez de quelle manière ils coexistent et comment ils collaborent les uns avec les autres.

 

Astuce #2 – Déterminez les modes d’interaction entre les membres

Afin de mieux comprendre votre équipe, il faut tenir compte de la manière dont ses membres interagissent. Par exemple, quelle est la fréquence de la communication entre différents individus, quelle est la hiérarchie, où est le manque de communication? Est-ce qu’il y a une absence d’échanges entre les membres? Ces aspects peuvent vous aider à comprendre comment un système fonctionne et s’il requiert davantage de fluidité.

Connaître la personnalité des coéquipiers peut aussi vous aider à comprendre COMMENT ils vont communiquer. Par exemple, choisiront-ils une approche plus directe ou est-ce qu’ils seront hésitants à discuter d’un problème avec un collègue? Est-ce qu’ils sont introvertis et préfèrent donc que les autres initient le contact, ou bien est-ce que leur présence est évidente, voire même distrayante, dans un groupe? Certain ont peut-être besoin d’être rassurés constamment tandis que d’autres sont autonomes.

Dans tous les cas, il est impératif de découvrir leurs tendances naturelles car elles ne sautent pas toujours aux yeux.

 

Astuce #3 – Soyez conscient des sous-systèmes/alliances

Si on compare une équipe à un système, on sait alors qu’il peut y avoir des sous-systèmes qui peuvent se former. En d’autres mots, à l’intérieur de certains groupes, certaines alliances peuvent se créer et en être conscient peut vous aider à mieux comprendre la dynamique de l’équipe.

Les sous-groupes peuvent se former pour différentes raisons. Par exemple, certains membres partagent peut-être certaines tâches ou talents qui finissent par les rapprocher, tandis que d’autres peuvent se voir réunis par des côtés moins reliés au travail comme l’âge, les valeurs, les intérêts, le sexe ou même le fait de provenir de la même génération.

Donc, votre analyse d’une équipe de travail dépendra aussi de la reconnaissance de ces petits groupes, car cela vous aidera à identifier si et où il y aura manque de communication, ainsi que si ces sous-groupes pourront facilement être intégrés par les autres membres.

Parfois, travailler en équipe contribue à la formation de cliques; si jamais un individu n’en fait pas partie, il se voit confronté à un climat de travail dans lequel il est difficile de travailler. Il se sent alors moins apprécié et même moins motivé à venir au travail.

Alors soyez certains que vous posez les bonnes questions afin de différencier les alliances saines et celles qui créent des stress supplémentaires au travail.

 

Astuce #4 – Observez la norme dans le groupe

Maintenant que vous avec reconnu les différentes unités ou subdivisions d’un groupe, vous pouvez prendre du recul et voir l’équipe comme un tout dans le but de déterminer ses normes globales en conduisant une évaluation de la norme de poste.

Par exemple, quelles sont les tendances dans le groupe? Travaillez-vous avec des gens qui sont étonnamment similaires en termes de caractère et comportement? Ou bien y a-t-il des divergences dans leurs approches?

Produire un portrait d’équipe ne vous donnerait pas seulement un aperçu complet des traits et des caractéristiques de l’équipe, mais vous apprendriez également quels sont leurs besoins de développement afin de contribuer à bâtir un plan d’action pour le coaching.

La création d’une norme de groupe est aussi une manière non invasive et objective d’acquérir un portrait complet d’une équipe sans biais.

 
Afin de débuter l’analyse d’une équipe de travail, il faut non seulement voir l’équipe comme un système, mais aussi en comprendre les parties inter-reliées. Il est également nécessaire d’étudier le comportement des membres et leur manière de communiquer avec les autres et déterminer s’il y a formation de sous-groupes difficiles à pénétrer. Servez-vous des outils qui peuvent vous aider à obtenir une image globale des tendances générales de l’équipe et utilisez cette information afin de créer un plan de coaching et de développement qui transformera votre groupe en une équipe productive et un système de travail efficace. Ne perdez plus une minute, commencez votre analyse d’équipe dès maintenant!

Christine Chartrand

Titulaire d'une maîtrise en psychologie en 2010 à l'Université Yorkville, Christine Chartrand a obtenu son baccalauréat en relations humaines, avec une mineure en psychologie. Elle a acquis une excellente compréhension de l'évaluation psychométrique et des méthodes de recherche, en plus de développer des compétences pour accompagner les individus dans leur cheminement personnel et professionnel.

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.