preeloader

La plupart du temps, les employés de la génération Y ont la mauvaise réputation d’être plutôt difficiles à gérer au travail. On réfère souvent à cette génération de personnes, qui sont généralement nés entre le début des années 1980 et 2000, comme les post-boomers puisque leur parents étaient les fameux baby-boomers. Les post-boomers ont grandi à une époque où l’internet était facilement accessible, où les réseaux sociaux n’étaient plus une nouveauté mais une nécessité, et où être calés en technologie n’était plus une tendance mais un mode de vie.

Quel est donc le rapport entre tout cela et la génération Y au travail? D’abord, les employeurs commencent à se rendre compte qu’ils doivent revoir certains aspects de leur cycle d’emploi pour répondre aux besoins de cette génération dynamique.

Pour mieux gérer la génération Y au travail, il vous faut comprendre leur façon de penser. Veuillez noter que ceci est une généralisation et qu’on ne devrait pas considérer tous les employés de la génération Y de la même manière.

 

Le travail est plus qu’un chèque de paye

Les temps où les gens travaillaient uniquement pour mettre de la nourriture sur la table et pour avoir un toit au-dessus de leur tête sont maintenant choses du passé. Les « enfants du millénaire » (comme on les appelle parfois) d’aujourd’hui ont une vision plus vaste du marché du travail : une carrière leur donne aussi l’occasion d’explorer leurs passions, de piquer la curiosité et de vivre des expériences différentes.

Ils considèrent également ce qu’une entreprise peut leur offrir en matière d’avantages, et je ne vous parle pas simplement d’assurances ou de congés payés. Tout tourne autour des choses qui ont une valeur esthétique comme un bureau moderne, des accessoires à la fine pointe de la technologie et même une cafetière sophistiquée ou un réfrigérateur bien approvisionné. Ils apprécient les entreprises qui suivent le rythme des tendances et qui ne montrent pas seulement leur appréciation en octroyant des primes monétaires, mais aussi en organisant des activités sociales et amusantes, en leur présentant des occasions extraordinaires et en leur offrant une source de satisfaction.

La génération Y pourrait considérer tout cela comme chose courante, donc en tant que gestionnaire, retenir ces employés exige une façon de penser complètement différente. Puisque vous savez qu’ils cherchent à vivre des expériences différentes et qu’ils seront plus portés à changer d’emploi pour se lancer dans d’autres aventures sur le marché du travail, il est important que vous réévaluiez ce que vous pouvez leur offrir. En effet, ça doit être quelque chose de plus avantageux de ce qu’offrent les entreprises concurrentes afin de vous permettre d’augmenter votre taux de rétention des employés.

 

La rapidité est la nouvelle norme : une génération dynamique et multitâche

Je me souviens d’avoir entendu une collègue parler de son fils adolescent qui faisait une recherche pour un travail de session un soir. Il écrivait à l’ordinateur pendant qu’il écoutait de la musique. Son cellulaire vibrait chaque fois un message texte entrait, et la télévision jouait en arrière-plan. Bien que la pensée initiale de ma collègue soit « il ne sera jamais capable de se concentrer », cette capacité à effectuer plusieurs tâches en même temps et de travailler malgré la présence constante de stimulants est devenue la réalité de la génération Y. Curieusement, en quelque sorte, cette capacité le prépare pour le monde dynamique dans lequel nous vivons.

Je suis consciente que ce n’est pas le meilleur exemple d’une bonne éthique de travail; cet exemple sert simplement à sensibiliser les gestionnaires à la manière de motiver ces gens dynamiques et multitâches de la génération Y au travail. Leur donner la chance d’entreprendre des tâches simultanées, de participer à des réalisations à court terme et de leur offrir la possibilité d’une promotion rapide leur convient parfaitement. Cependant, en tant que gestionnaire, vous devez savoir ce que vous pouvez et ce que vous ne pouvez pas offrir, et de faire en sorte que cela soit bien clair lors des première étapes de l’embauche.

Au travail, les personnes de la génération Y ont l’habitude d’adopter une vision plutôt entrepreneuriale, et elles ont tendance à être plus franches quant à ce qu’elles veulent. De plus, leur personnalité est plutôt orientée vers la flexibilité et la prise de risques. Il est donc important que les employeurs prennent le temps de les écouter de temps en temps, même si leurs demandes semblent irréalistes et ne peuvent pas être satisfaites. Lorsque cela est possible, demandez-leur à participer à des discussions stimulantes et à la prise de décisions afin qu’elles se sentent impliquées et qu’elles aient l’impression d’avoir aidé à trouver une solution.

 

La génération Y : la génération « je ne veux rien manquer »

N’oubliez pas que les gens de la génération Y ont grandi en étant entourés par la technologie. Leur attachement à leur téléphone intelligent et aux réseaux sociaux peut être attribué au fait qu’ils ne veulent tout simplement rien manquer. Que Dieu les préserve de ne pas être au courant de quelque chose qui se passe dans le monde. Vous pensez peut-être que le fait d’avoir toutes ces nouvelles à portée de main pourrait entraîner un trop plein d’informations, mais il y a fort à parier que la génération Y absorbe cette information comme une éponge, tout en laissant suffisamment de place pour finir un rapport, donner une présentation, et ensuite, siroter une tasse de café avec des amis après le boulot.

Comment tout cela s’applique-t-il à la génération Y au travail? Bien, en tant que gestionnaire, il est important de vous rappeler que ces employés voudront rester à l’affût des tendances courantes, qu’il y a de fortes chances qu’ils consulteront leur téléphone intelligent de nombreuses, nombreuses, NOMBREUSES fois par jour, et qu’ils comprennent ce nouveau monde technologique plus que la majorité des gens. Donc, leur permettre de naviguer ce monde n’est pas nécessairement une mauvaise chose en soi. Ces enfants du millénaire pourraient vous fournir beaucoup d’informations sur ce qui se passe sur les réseaux sociaux, vous permettant ainsi d’améliorer vos stratégies de marketing et de faire en sorte que votre entreprise soit plus connue dans les communautés virtuelles.

 

Encadrer la génération Y au travail: Vous ferez preuve de souplesse

Plus que jamais, les gens de la génération Y doivent concilier travail et vie familiale. Leurs grandes ambitions exigent davantage de flexibilité au travail afin qu’ils puissent atteindre leurs objectifs professionnels tout en élevant une famille. Les employeurs devront peut-être arriver à la conclusion que les horaires de travail typiques et stricts, ainsi que des procédés de longue date, pourraient faire fuir cette génération de travailleurs qui font preuve de plus de flexibilité et d’imagination. En effet, même s’ils aiment travailler, ils auront probablement une vision différente sur ce qui constitue les meilleures approches au travail.

Leur tendance de briser le moule quant aux façons de faire traditionnelles et de remettre en question ce qui a toujours été établi dans le milieu de travail peut entraîner une mauvaise interprétation de la génération Y, puisque cela peut donner l’impression qu’elle a des attentes irréalistes et le sentiment que tout lui est dû. Que ces perceptions soient vraies ou fausses, en tant que gestionnaire, vous devez certainement songer à offrir à ces employés un meilleur équilibre entre le travail et la vie personnelle en leur proposant un horaire flexible ainsi que le télétravail. Grâce à la technologie de pointe d’aujourd’hui, travailler à distance n’a jamais été aussi facile. Renseignez-vous sur comment faciliter le télétravail dans votre entreprise.

 

La génération Y au travail… ou la génération “WHY?” au travail

Afin de faciliter l’intégration d’un employé de la génération Y dans votre entreprise, surtout si celle-ci est majoritairement composée d’employés de générations précédentes, il est important de déterminer qui serait plus porté à se sentir intimidé ou menacé par la nature avant-gardiste de la génération Y. Ceux qui ont une personnalité plutôt résistante au changement, qui prennent peu de risques ou qui apprécient les méthodes de travail conventionnelles pourraient poser les questions suivantes : « pourquoi » la génération Y cherche-t-elle à innover la façon de faire au bureau, « pourquoi » le changement est-il inévitable et « pourquoi » demande-t-elle encore plus de choses? Ils auront donc besoin d’aide pour s’adapter aux nouvelles tendances dans le milieu de travail. Il est également fort probable que ces gens craignent davantage les changements que l’employé de la génération Y peut apporter plutôt que l’employé lui-même.

Gérer les employés de la génération Y au travail a assurément entraîné quelques ajustements afin de répondre à leurs besoins de flexibilité, de dynamisme, de multitâche, d’objectifs ambitieux et de promotions rapides. Rappelez-vous qu’ils veulent plus que de simples avantages monétaires; ils cherchent également une ambiance de travail plaisante, des gadgets à la mode et des privilèges. Certes, ils seront peut-être portés à changer d’emploi plus souvent, à être à l’affût de la prochaine grande expérience, et parfois, ils auront peut-être le sentiment que certaines choses leur sont dues, mais ces aspects n’enlèvent rien à leur excellent travail, leur dévouement et leur esprit d’initiative.

 
Malgré l’écart entre les générations, trouvez ce qui motive réellement vos employés. Tout se résume à ça.

  • Jessica

    Quand est-ce que l’article a été publié?

    • Myriam

      2014-09-04 publié et 2015-11-27 modifié selon le code source de la page.

Christine Chartrand

Titulaire d'une maîtrise en psychologie en 2010 à l'Université Yorkville, Christine Chartrand a obtenu son baccalauréat en relations humaines, avec une mineure en psychologie. Elle a acquis une excellente compréhension de l'évaluation psychométrique et des méthodes de recherche, en plus de développer des compétences pour accompagner les individus dans leur cheminement personnel et professionnel.

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.