preeloader

Pour les gestionnaires, la prise de décision est une condition essentielle au leadership, car la résultante des choix et décisions des gestionnaires peut devenir la cause de leur réussite ou de leur échec.

Bonne nouvelle toutefois: la prise de décision est un art qui se développe, et ce, peu importe le poste qu’on occupe.

Voici quelques conseils pratique pour le développer.

 

1. Soyez honnête avec vous-même!

Le premier conseil, et la pierre angulaire de tout processus de développement d’une compétence, c’est de connaître son style naturel de décision.

Selon les diverses combinaisons de traits de personnalité, il est possible de savoir à l’aide d’un test psychométrique si quelqu’un aura tendance à prendre des décisions rapidement ou lentement, à vouloir analyser en détails ou à improviser dans l’urgence, ou si ses décisions préconisent le changement et la nouveauté ou si elles seront basées sur ce qui est familier et connu.

Cette prise de décision sera influencée par:

 

Les motivations d’un individu

Cette personne a-t-elle naturellement tendance à favoriser l’atteinte des résultats ou le bien-être de l’équipe? Aura-t-elle tendance à favoriser le risque à la sécurité?

 

Le niveau d’assurance

La personne évitera-t-elle de prendre une décision qui, par exemple, demandera de défendre son point de vue avec vigueur?

 

Le degré de scepticisme

L’individu a-t-il tendance à être réaliste, à voir le côté positif des choses ou à poser beaucoup de questions avant de prendre une décision?

 

Le niveau de résistance à la pression

Nous ne prenons pas les mêmes décisions en situation de stress. Il est donc important d’identifier si quelque chose influence le niveau de stress au travail afin de voir si cet évènement aura tendance à fausser les données.

Bref, la personnalité d’un individu influence grandement sa prise de décision et pour savoir comment développer cette habileté, il faut connaître le point de départ : les réflexes naturels d’un individu.

 

2. De combien de temps disposez-vous (réalistement!) ?

Lors de la prie de décision, le temps est important, puisqu’il dicte bien souvent la stratégie à adopter.

Cependant, nous n’avons pas tous la même notion du temps et de l’urgence. Certains perçoivent des urgences partout alors que pour d’autres, c’est tout le contraire. La perception du temps et de l’urgence varie selon la personnalité et l’expérience acquise.

Sur ce, pour comprendre votre perception du temps et développer vos habiletés, il est primordial de bien se connaître (voir mon premier point)!

 

3. Gardez le cap sur l’objectif

Bien que certaines options puissent paraître fort intéressantes, si elles ne sont pas en lien avec l’objectif, elles ne doivent pas être considérées.

Il est essentiel de savoir vers quoi nos instincts naturels nous portent. Par exemple, si une personne considérera toujours ce qui est nouveau comme étant meilleur, il est important d’en être conscient pour éviter de reproduire sans cesse le même modèle de prise de décision et donc potentiellement le même genre d’erreurs risquant de faire dévier de l’objectif.

 

4. Ne cherchez pas la perfection

Il y a deux différentes approches générales face à la prise de décision :

  • Ceux qui prennent une décision une fois que leurs critères sont comblés.
  • Ceux qui veulent prendre la meilleure décision possible et pour qui le processus de décision est plus lent et laborieux.

Nous sommes submergés d’information et trop d’information, c’est comme pas assez! Vouloir prendre la meilleure décision est souvent un processus sans fin, complexe et qui sème le doute, sans oublier que le temps, c’est de l’argent et de l’énergie.

Morale de l’histoire, même si la décision n’est pas parfaite, elle a le mérite d’être prise et de répondre à vos critères. Une fois que vos critères sont comblés, prenez la décision et passez au dossier suivant.

 

5. Fiez-vous à votre intuition !

Les recherches démontrent que les décisions intuitives sont souvent les meilleures en particulier quand elles concernent notre domaine d’expertise ou une situation d’urgence.

L’intuition est un concept difficile à saisir et à expliquer de par sa nature. Pour moi, l’intuition c’est nul autre que nos réflexes naturels, cumulé à notre expérience. C’est l’instinct qui se prononce et il est important de l’écouter!

Il y a 3 types d’intuitions :

  • L’intuition ordinaire = L’instinct naturel
  • L’intuition experte = L’instinct rapide basé sur l’expérience
  • L’intuition stratégique = Une pensée claire, qui émerge plus lentement et dans des situations nouvelles

L’art  de la prise de décision, c’est donc de savoir quel instinct écouter et quand. Lorsqu’une situation nouvelle se présente à nous, il faut apprendre à ne pas suivre l’intuition experte qui arrive rapidement pour laisser le temps à l’intuition stratégique de se manifester.

 

6. Toujours avoir un plan B

La force d’un leader peut se mesurer tout juste après une mauvaise décision et repose dans sa capacité à recourir au plan B rapidement. Bien évidemment, encore faut-il avoir un plan B et l’avoir envisagé lors du processus de prise de décision.

Développez votre capacité à apprendre de vos erreurs. Pour ce faire, assumez-les et tentez de rebondir rapidement avec votre plan B.

Si vous êtes naturellement organisé, vous aurez le réflexe d’avoir un plan B, mais si vous être davantage spontané, cela vous demandera un peu plus d’efforts. J’ai peut-être l’air de radoter, mais c’est important: apprenez a vous connaître vous-même, et apprenez à connaître les gens avec qui vous travaillez.

 
La prise de décision est un art qui se développe. Pour le développer, il faut savoir par où commencer et la réponse à cette question se trouve dans la personnalité d’un individu, ses talents naturels et dans l’actualisation de ses habiletés par l’expérience.

Vous êtes prêt à débuter?

Catherine Dulude

Titulaire d'un baccalauréat en psychologie et d'une maîtrise en gestion, Catherine Dulude est issue du monde des services, de la vente et des technologies de l'information. Femme de terrain, propriétaire d'entreprise et gestionnaire, elle se passionne pour la gestion, le développement du potentiel humain, le bonheur au travail et croit fermement qu'il n'y a pas de grands succès sans plaisir et enthousiasme!

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.