preeloader

Quand vous pensez à un employé sensible, quelle est la première chose qui vient à l’esprit? Vous dressez probablement toute une liste des aspects négatifs possibles – et vous n’êtes pas les seuls à le faire. On trouve souvent plus facile de considérer ce qui ne va pas, les faiblesses et même les risques associés avec un tel trait.

C’est plutôt ironique, car si on avait à nommer les bienfaits avant les défauts, ce serait bien avec les gens sensibles! J’élaborerai là-dessus sous peu. Avant tout, réfléchissons à ce qu’être sensible veut réellement dire afin de trouver les meilleurs moyens de gérer ce genre d’employé.

 

Pensez à la sensibilité comme à une gamme

Si vous vous serviez d’outils efficaces afin de déterminer les réflexes naturels de vos employés, vous vous rendriez vite compte que la dimension de la sensibilité a tout un registre qui varie en intensité, ou degrés de sensibilité, dependamment de la personne.

Un haut niveau de sensibilité n’indique pas seulement que le trait est profondément ancré et apparent, mais aussi que beaucoup d’efforts et d’énergie sont requis d’un tel individu s’il veut aller à l’encontre de cette tendance. Cela veut dire que cet aspect de sa personnalité fait partie intégrante de sa personne et ne changera probablement jamais, peu importe le contexte.

 

11 traits de personnalité à connaitre sur sa main d’oeuvre

Personnalité, personnalité, personnalité! Ce semble être le seul mot qu’on entend lorsqu’il en vient à la gestion des ressources humaines. Quand on parle de la compatibilité avec une culture d’entreprise ou une poste, ou encore de résolution de conflit et même de productivité d’équipe, la personnalité vole constamment la vedette.

En revanche, quelqu’un qui a un résultat se trouvant du côté opposé de la gamme n’est pas forcément incapable d’être sensible, mais sera plus résistant et endurant. Évidemment, beaucoup de gens se retrouvent à quelque part entre ces deux extrêmes.

La question qui se pose n’est donc pas si un individu est sensible ou non, mais quel est leur niveau de sensibilité.

 

“Ils pleurent tout le tout le temps” … Faux!

Ça suffit de toujours avoir en tête cette l’image de la personne sensible en pleurs aux éruptions incontrôlables d’émotion!

Ne soyez pas surpris si les personnes plus sensibles au sein de votre organisation ne sont pas particulièrement démonstratives. C’est une notion préconçue que de penser qu’être sensible veut dire pleurer à la moindre anicroche.

Être une personne plus sensible ne veut aucunement dire avoir des glandes lacrymogènes plus actives que la normale, mais que la critique est prise plus à cœur, le sentiment de victimisation vient plus facilement et les conditions de travail difficiles sont une plus importante source de découragement qui drainent rapidement les niveaux d’énergie.

Comme vous voyez, même moi, je souligne les côtés plus “négatifs” des gens sensibles dès le départ. Laissez-moi repartir du bon pied.

Les personnes hautement sensibles ont une capacité incomparable à démontrer de l’empathie, à ressentir lorsque les autres sont en difficulté, à comprendre quand les gens ont besoin qu’on s’occupe d’eux. Ils peuvent avoir une connection plus émotionnelle avec leurs clients, leurs produits ou services en plus de démontrer davantage de compassion.

Mais la manière dont les personnes sensibles expriment leur sensibilité peut varier grandement. Pleurer n’est en aucun cas requis.

 

Les gens sensibles: Tout dépend de l’énergie

Certains diront peut-être que les gens sensibles se promènent avec une cible sur le dos, assumant qu’ils sont des personnes faibles et sans défense. Mais la question n’est pas qui est fort ou faible – c’est combien d’énergie on perd quand on fait face à un commentaire négatif, un refus ou aux politiques de bureau.

Le niveau d’énergie de la personne plus sensible souffrira davantage et pourrait même prendre plus de te temps avant d’être renouvelé. En revanche, si elle est exposée à un environnement plaisant, à de l’encouragement et recôit un renforcement positif, son niveau d’énergie bondira en flèche, lui donnant la chance d’être le meilleur d’elle-même.

Donc, comment faire ressortir le meilleur côté de nos employés sensibles?

 

6 conseils pour une gestion du capital humain optimale

La notion de capital humain et, par le fait même, sa mesure sont de plus en plus populaires. Selon la théorie de Maslow et sa pyramide des besoins, nous pouvons aspirer à atteindre notre plein accomplissement si et seulement si certains besoins sont prioritairement comblés: Le besoin d’estime (confiance et respect de soi, reconnaissance et appréciation des autres) Le besoin d’appartenance (équipe et but commun) Le besoin de sécurité Ces besoins s’appliqueront nécessairement dans votre stratégie humaine de gestion!

La première étape: savoir qui est qui!

Une fois que vous aurez découvert qui parmi votre main d’œuvre possède des niveaux plus élevés de sensibilité, vous pourrez commencer à réexaminer la manière dont vous communiquez avec ces personnes. Est-ce vous êtes très gref et concis dans vos commentaires? Est-ce que vous les voyez uniquement quand quelque chose va mal? Les avez-vous reconnus pour leur travail récemment? Même si vous pourriez penser que ce ne sont que des trivialités, elles ont un impact sur les personnes sensibles.

C’est à vous de décider si cet impact sera positif ou négatif!

 

Un simple “bravo” à un effet des plus puissants

Si on veut maintenir les niveaux d’énergie des personnes sensibles en bon état, les gestionnaires doivent comprendre qu’ils ont besoin d’offrir du renforcement positif. Certains peuvent penser que de mentionner la bonne performance des employés aux autres gestionnaires lors des réunions du conseil d’administration est suffisant, mais il faut le dire aux employés directement aussi! Assurez-vous d’aller les voir et leur donner une petite tape sur l’épaule. C’est tellement plus motivant quand le compliment vient directement de la source!

Si, comme la plupart des gens, vous êtes extrêmement occupés, vous allez avoir besoin de vous le faire rappeler. Prenez quelques minutes et planifiez des mini rencontres de suivi dans votre calendrier avec certains employés afin de pouvoir constater leur progrès. Le but de ces rencontres n’est pas de discuter des dates limites, mais plutôt d’apprendre à connaître l’état d’esprit de ces individus afin d’identifier leurs sources de motivation, de démotivation, puis leur rappeler qu’ils sont des atouts importants pour l’organisation!

Il ne faut pas forcément que ce soit long – mais il faut que ça ait lieu!

 

Quand ça va mal…

Si votre organisation fait face à des temps difficiles ou que l’environnement de travail devient chargé et déplaisant, cela peut fortement affecter vos employés plus sensibles. Souvenez-vous que les personnes sensibles peuvent éprouver une perte d’énergie de manière très subtile, alors soyez alerte!

Faites attention au langage non-verbal, offrez du support (le vôtre ou de la part de la compagnie à travers les services offerts), ne cachez pas votre propre vulnérabilité en tant que leader, montrez que vous faites votre possible pour comprendre votre équipe et faites savoir à vos employés qu’ils peuvent venir à vous lorsque besoin se manifeste.

 

Ne vous laissez pas éblouir par votre propre endurance

Les personnes endurantes acceptent facilement la critique, n’ont pas tendance à se sentir comme des victimes et maintiennent habituellement leurs niveaux d’énergie dans un état stable, même dans les situations difficiles. Elles peuvent aussi parfois assumer que tout le monde est comme elles, ne faisant donc pas attention aux répercussions que leurs commentaires peuvent avoir sur les gens sensibles dans l’entreprise. En tant que gestionnaire, il est crucial de comprendre comment son propre niveau de sensibilité (qu’il soit élevé ou bas) influence les employés.

Si vous êtes de nature particulièrement endurante, un effort supplémentaire peut être requis afin d’accepter et de démontrer de l’empathie envers quelqu’un qui vit un déclin d’énergie que vous n’auriez pas eu à sa place. Raison de plus de connaître le niveau de compatibilité entre vos traits de personnalité et ceux de vos employés!

 

Le bonheur en entreprise : 7 choses à savoir

Avez-vous déjà fait l’évaluation du niveau de bonheur de vos employés? Est-ce que votre organisation peut affirmer qu’elle a une main d’œuvre heureuse? Si vous n’êtes pas certain de vos réponses, il serait peut-être temps de prendre du recul et de penser à ce que le bonheur en entreprise veut dire pour vous, pour votre capital humain et pour votre organisation au complet.

Les personnes sensibles ont toute une panoplie de qualités: elles démontrent de l’empathie envers les autres, elle ressentent lorsque les autres sont en détresses et comprennent leur besoin de recevoir de l’assistance. Toutefois, lorsqu’il est temps de faire face à de la critique, à un refus ou à d’autres conditions déplaisantes, leurs niveaux d’énergie sont en chute libre. En tant que gestionnaire, il est important de comprendre votre propre niveau de sensibilité et d’ajuster votre approche en conséquence. Choisissez vos mots, souvenez-vous de porter attention aux aspects positifs de leur travail, soyez au courant de leur état d’esprit (surtout dans des situations difficiles) et n’assumez pas qu’à cause qu’un employé ne manifeste pas sa sensibilité, elle n’existe pas.

Finalement, implémentez une solution de capital humain qui vous permettra de comprendre la nature même de chaque membre de votre équipe afin de pouvoir offrir à chacun la source de motivation dont il ou elle a besoin.

Connaissez-vous les niveaux de sensibilité dans votre main-d’œuvre? Réellement?

Christine Chartrand

Titulaire d'une maîtrise en psychologie en 2010 à l'Université Yorkville, Christine Chartrand a obtenu son baccalauréat en relations humaines, avec une mineure en psychologie. Elle a acquis une excellente compréhension de l'évaluation psychométrique et des méthodes de recherche, en plus de développer des compétences pour accompagner les individus dans leur cheminement personnel et professionnel.

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.