preeloader

« Individuellement nous sommes une goutte d’eau, ensemble nous sommes un océan »

Aujourd’hui, il ne fait plus aucun doute que le succès de toute entreprise passe par ses employés et le travail d’équipe. La littérature sur la mobilisation et le développement du capital humain est exhaustive.

Le point nodal à la base de tout ça, c’est que tout individu dans une entreprise, peu importe son poste, ses fonctions ou son niveau hiérarchique, doit entretenir des relations humaines au travail et que ces relations définissent son expérience ainsi que sa performance professionnelle. La réussite de toute entreprise passe par la réussite en équipe, et une équipe est un regroupement d’individus en relation les uns avec les autres.

Alors, comment tirer le meilleur de nos relations humaines au travail ? Voici quelques conseils à suivre!

 

Rôle des gestionnaires dans les relations humaines au travail ?

 

1. Se comprendre soi, pour mieux comprendre sa dynamique avec l’autre

Tout être humain regarde et analyse le monde et les autres avec ses propres lunettes, selon sa perception du monde. La réalité perçue par tout individu lui est propre et il y aura toujours une différence entre la sienne, celle d’un autre, et la réalité. Il y a autant de perceptions d’une même réalité qu’il y a d’individus!

Afin de mieux comprendre ses relations avec les autres, il est essentiel de débuter par une connaissance de soi, comprendre en quoi nous influençons nos relations humaines avec les autres, notre part respective de responsabilité dans la dynamique de nos relations humaines.

Les avenues sont vastes pour apprendre à mieux se connaître, et c’est parfois le travail d’une vie. Un bon début serait de mieux comprendre sa propre personnalité à l’aide d’un test psychométrique afin de déceler nos comportements naturels, qui reviendront à la surface dans les situations quotidiennes au travail.

 

2. Comprendre l’autre par l’écoute active

Dans toute dynamique humaine, il y a le “soi”, mais il y a également l’autre et sa perception de la réalité. L’écoute active est un bon outil pour comprendre l’autre ainsi que sa perception de la réalité. Oubliez les courriels et passez du temps de qualité avec vos collaborateurs!

Voici quelques conseils pour développer l’écoute active :

  • Exclure ses propres idées préconçues et toute tentative d’interprétation personnelle
  • Se montrer disponible et laisser l’autre s’exprimer sans l’interrompre
  • Poser des questions ouvertes et inciter l’autre à préciser sa pensée
  • Apprivoiser les silences (On ne le dira jamais assez!)
  • Être attentif à son propre langage non-verbal et celui de l’autre
  • Reformuler les propos de l’autre avec ses propres termes
  • Témoigner de l’empathie et de la bienveillance

 

3. Gérer les conflits de manière optimale

Tout gestionnaire désirant améliorer les relations humaines au travail doit se soucier de gérer les conflits de manière optimale. La littérature sur le sujet est exhaustive!

Ceci étant dit, à la base de tout conflit se trouve une relation entre deux personnes, deux perceptions d’une même réalité et, afin d’en comprendre la dynamique, il importe de comprendre la vision de chacune des parties.

L’écoute active des deux parties est un excellent point de départ et il existe également plusieurs moyens de mieux comprendre la dynamique entre deux personnes. L’évaluation du niveau de complémentarité professionnelle est un excellent moyen pour mieux comprendre la dynamique entre deux personnes.

 

4. Accepter, respecter et favoriser la diversité

Comprendre l’autre est essentiel, mais vient ensuite l’acceptation de l’autre dans sa diversité. Le gestionnaire capable d’accepter la diversité, de la respecter et de la mettre en valeur en retirera une plus grande productivité et un avantage concurrentiel pour son entreprise.

Vouloir s’entourer de gens qui nous ressemblent est un réflexe naturel de protection, mais s’ouvrir à la différence est une magnifique opportunité d’apprendre, de grandir et ce, pour le bénéfice de tous.

 

5. Développer la vulnérabilité et le courage managérial

« La vulnérabilité a le goût de la vérité et l’odeur du courage »

Avoir le courage d’être vulnérable comme gestionnaire, le courage d’être soi-même est la pierre angulaire d’un leadership inspirant. L’époque du gestionnaire qui sait tout, qui a réponse à tout et que rien ne peut ébranler et chose du passé.

Nous sommes tous inspirés par des personnes authentiques, ayant le courage d’admettre leur vulnérabilité, de demander de l’aide, de dire les vraies choses, d’aborder les problèmes de front, de miser sur les forces de tous et de chacun, de mobiliser les autres à s’impliquer sans craindre d’avoir tort ni de faire des erreurs.

Avoir du courage managérial c’est dire les vraies choses, au bon moment et à la bonne personne et pour y arriver, il faut plus souvent qu’autrement accepter sa propre vulnérabilité.

La vidéo suivante de Brené Brown sur la vulnérabilité devrait vous plaire!

 

6. Instaurer le plaisir dans les relations humaines au travail

La réussite vient d’un travail d’équipe et, il y a peu de grands succès sans plaisir et enthousiasme. Sur ce, faites place au plaisir, cultivez-le dans vos équipes et vous en récolterez les bénéfices de manière exponentielle.

Personne n’a envie de se dépasser sans que ce soit plaisant! Connaissez-vous des gens qui excellent à quelque chose sans que ce quelque chose ne leur soit plaisant ?

 

Rôle de l’organisation dans les relations humaines au travail

 

1. Avoir une vision claire et la partager

Pour que des individus travaillent ensemble à l’atteinte d’objectifs communs, ils doivent savoir où ils s’en vont. Si la vision est floue, les efforts le seront tout autant.

Partagez votre vision, mais faites également en sorte que vos employés fassent partie intégrante de cette vision, de son développement et de sa mise en application.

Si vos employés sont importants, alors écoutez-les!

 

2. Avoir des valeurs qui reflètent l’importance des relations humaines au travail

Si en tant qu’employeur vous valorisez le travail d’équipe, alors assurez-vous que ce soit effectivement ce qui est valorisé lors de l’évaluation du rendement. Combien d’entreprises évaluent la performance individuelle en oubliant la performance d’équipe?

Le plaisir est important ? Alors, valorisez-le! Les relations humaines au travail et le travail d’équipe sont importants ? Alors, favorisez les activités de mobilisation d’équipes.  Vos employés sont importants ? Trouvez des moyens de leur dire qu’ils sont importants et investissez dans leur développement!

Valoriser les relations humaines au travail est primordial, mais il ne faut pas oublier que les employés ont également des relations humaines hors du travail qui sont tout autant importantes pour eux.

La majorité de vos employés doivent trouver un équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle pour arriver à concilier travail et famille. Ne l’oubliez pas, cultivez la flexibilité et tenez en compte dans vos actes.

 

3. Laisser aux gestionnaires la latitude de gérer les besoins des employés

Si les relations humaines sont valorisées dans l’entreprise, il est alors essentiel de laisser aux gestionnaires la latitude de gérer les différents besoins de leurs employés.

Certaines entreprises ont créé des procédures pour toutes les éventualités possibles en matière de gestion de relations humaines au travail. Néanmoins, nous sommes tous uniques et nos relations avec les autres le sont également. Votre organisation doit donc donner les outils et la formation nécessaire aux gestionnaires tout en leur laissant la liberté des gérer cette diversité et de faire preuve de jugement… une règle et une façon de faire ne saurait s’appliquer à tous.

 
En fin de compte, il existe une panoplie d’outils et de moyens pour tirer le meilleur des relations humaines au travail! Il est important de se rappeler que toute relation humaine est empreinte de notre perception subjective de la réalité, mais également de la perception subjective de l’autre. À la base, nous sommes essentiellement des personnes en relation avec d’autres personnes: il est donc essentiel de mieux se connaître soi pour mieux comprendre en quoi nous influençons nos relations humaines au travail avec les autres, de comprendre l’autre et de comprendre la dynamique qui nous unie afin d’améliorer la collaboration de manière constructive.

Catherine Dulude

Titulaire d'un baccalauréat en psychologie et d'une maîtrise en gestion, Catherine Dulude est issue du monde des services, de la vente et des technologies de l'information. Femme de terrain, propriétaire d'entreprise et gestionnaire, elle se passionne pour la gestion, le développement du potentiel humain, le bonheur au travail et croit fermement qu'il n'y a pas de grands succès sans plaisir et enthousiasme!

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.