preeloader

« La mobilisation! », « la mobilisation est la clé », «nos employés doivent être mobilisés! ». D’accord, mais comment?

Si la mobilisation fait incontestablement partie des facteurs de réussite d’une entreprise, son application tient parfois du mystère ou ne se limite maladroitement qu’aux 4 leviers proposés dans la littérature.

Voici plutôt quelques pistes de réflexion et conseils concrets pour vous aider à établir une stratégie efficace qui favorisera la mobilisation du personnel.

 

La mobilisation – de quoi s’agit-il vraiment?

 

Du réalisme pour commencer

La mobilisation se traduit par l’engagement d’un employé motivé dont le comportement positif contribue à l’atteinte d’objectifs personnels et communs. Ceci étant dit…

La réalité : il est impossible de mobiliser un employé qui refuse de l’être.

La bonne nouvelle: la mobilisation est une attitude dictée par la volonté (la bonne!). Un employé démobilisé est simplement en réaction à une stratégie organisationnelle inadéquate. Il est donc possible de passer d’un état de démobilisation à la mobilisation grâce à des tactiques efficaces, développées selon le profil de votre entreprise.

 

La solution clé en main…n’existe pas

Il y a autant de façons de mobiliser le personnel qu’il y a d’employés. Il faut explorer et essayer (et parfois même se tromper), mais surtout, il faut y mettre les efforts et le temps nécessaires pour trouver la stratégie qui correspond le mieux à votre entreprise.

Prenez garde! Il faut aussi accepter que l’augmentation de la mobilisation puisse exiger des modifications à la culture organisationnelle et à la philosophie de l’entreprise.

 

L’affaire de tout le monde

Il est impossible de se mobiliser seul. Une stratégie globale de mobilisation n’est pleinement efficace que lorsque tous les participants y croient, à partir des membres de la haute direction jusqu’au dernier stagiaire embauché.

Faites en sorte que le désir de mobilisation soit partagé par tous les gestionnaires afin que ces derniers agissent en catalyseur auprès des employés.

 

Des gains pour chacun

Les gens ne se mobilisent que s’ils reçoivent quelque chose en retour (nous sommes typiquement humains après tout!). La stratégie de mobilisation doit donc prévoir des tactiques telles que des formations, un environnement favorable, de la rétroaction positive, des rétributions avantageuses, des promotions, de la reconnaissance, etc.

N’oubliez pas que l’individu poursuit d’abord des objectifs personnels et professionnels. Les employés doivent donc sentir que la mobilisation leur rapporte d’abord à eux, puis à l’ensemble des collègues et à l’entreprise.

 

Une évolution et une adaptation constantes

 La stratégie de mobilisation doit moduler selon l’évolution des employés et les changements de l’entreprise – ce qui mobilise aujourd’hui pourrait ne plus fonctionner demain.

Acceptez d’ajuster vos approches en fonction des profils d’employés, des projets et même des moments de l’année. Un éternel recommencement? Voyez-le plutôt comme une occasion de défi et de motivation dans vos propres fonctions!

 

Comment favoriser la mobilisation du personnel

 

Partagez l’information – réellement

Soyez honnête et généreux : partagez l’information. Un employé informé sera en mesure de prendre de meilleures décisions et se ralliera plus facilement à un but commun.

Bien entendu, il faut tenir compte du rôle ainsi que du niveau de compétence de l’employé afin qu’il puisse utiliser ces informations à bon escient. Il en va de la responsabilité du gestionnaire d’outiller les employés afin qu’ils soient en mesure d’interpréter les informations reçues, les objectifs et les besoins reliés. Songez du coup à prévoir diverses formations pour le personnel.

Rassurez-vous, si pour certains un grand niveau d’information est impertinent ou peut représenter un ​facteur de stress au travail, pour la majorité, il s’agit d’une réelle source de motivation qui contribue au sentiment d’appartenance et de mobilisation.

 

Un dialogue ouvert, fluide et constant

Il est important de communiquer les bonnes nouvelles aux employés. Cela dit, ces derniers apprécieront aussi d’être informés des enjeux auxquels fait face leur entreprise. Il vaut mieux faire preuve de confiance et dialoguer avec transparence plutôt que de laisser les employés spéculer pendant l’heure du dîner – car oui, ils le feront!

Songez à instaurer des réunions, aussi brèves soient-elles, à la suite des rencontres de la haute direction, après la publication de rapports sur l’entreprise ou pour annoncer une décision. Les employés reconnaîtront cette marque de confiance et ce souci de communication, ce qui contribuera ultimement à les mobiliser.

Réservez également une tribune au personnel. Pensez par exemple à une infolettre (hebdomadaire ou mensuelle) portant sur les employés, ou encore à une adresse courriel interne réservée aux suggestions que le personnel souhaiterait faire à la direction. Un employé qui peut faire valoir son opinion est un employé qui se sent plus mobilisé.

 

Ils travaillent bien? Dites-le!

Même après plusieurs années au sein d’une entreprise, les employés ont besoin de renforcement positif pour poursuivre leur émancipation. Ne lésinez donc pas sur les occasions de partager de la rétroaction aux employés. Si possible, faites-le dans les instants suivant le bon coup d’un employé. Bien qu’appréciée, la rétroaction décalée serait moins efficace qu’une rétroaction rapide.

Installez de petites habitudes simples dans vos pratiques ou rendez le tout officiel dans certaines procédures. Vous pouvez notamment ajouter un point « bon coup » à l’ordre du jour des rencontres hebdomadaires. Prenez alors cette occasion pour partager le bon coup d’un employé, ou encore laissez un employé souligner celui d’un collègue. Les marques de reconnaissance du gestionnaire et des pairs font intrinsèquement partie d’une mobilisation réussie.

 

Tous pour un et un pour tous : sous conditions

Favorisez le travail d’équipe. Le travail en équipe est une habileté qui s’acquiert par la pratique et qui peut générer d’excellentes retombées pour l’entreprise. C’est également l’occasion d’optimiser les forces et les talents de chacun. Les gestionnaires doivent veiller à ce que le travail en équipe ne constitue pas un facteur d’anxiété, mais plutôt une clé de la réussite pour tous.

Revoyez certaines structures afin d’encourager la collaboration entre les pairs. Cela contribuera à établir un réseau d’appui entre collègues et à développer la mobilisation personnelle. Notez aussi que la mobilisation crée un effet d’entraînement, un employé mobilisé dans une équipe peut encourager les autres membres à le devenir.

 

L’implication des employés part de vous!

Laissez plus d’autonomie aux employés. Une bonne analyse vous permettra de réaliser qu’il est possible d’octroyer plus de responsabilités que vous ne le croyez. Songez à bonifier la tâche d’un employé en lui laissant plus de latitude dans la gestion du temps, l’exécution des tâches et le contrôle de la qualité de son travail. Faites en sorte que l’employé perçoive l’importance de son rôle et y attache un sens. Vous remarquerez  l’augmentation de la mobilisation.

Aussi, impliquez davantage les employés dans la prise de décision. Recherchez leurs points de vue et laissez-les, dans une certaine mesure, remettre en question les décisions. Après tout, il s’agit des acteurs clés de votre entreprise; ils peuvent vous éclairer sur des aspects inédits de leurs tâches, en plus d’ajouter au succès de l’entreprise – cette démarche contribuera à la mobilisation du personnel.

 

Les passe-droits – certainement pas! En êtes-vous sûrs?

La partialité, réelle ou en apparence, nuit énormément à la mobilisation. Faites en sorte d’en identifier les sources et d’ajuster la situation.

Le favoritisme réside parfois dans des situations qui peuvent sembler normales. Prenez par exemple le télétravail pour les employés parents : permettez-vous la même flexibilité aux employés sans enfants? Appliquez-vous la même rigueur de ponctualité aux employés habitant à proximité du bureau et à ceux habitant à plus d’une heure de route?

 
La mobilisation des employés est un défi constant certes, mais constitue également une force inestimable au sein même de votre entreprise.

Il vaut mieux y consacrer du temps et des efforts dès maintenant, car la nouvelle génération d’employés, jeune et dynamique, recherche d’abord et avant tout un emploi dans lequel elle s’accomplira – et cet accomplissement passe inévitablement par la mobilisation. Êtes-vous prêts?

Stephane Poirier

Stephane Poirier is passionate about technology and innovation. For over 15 years, he has devoted his professional career to the computerization of human resources management and human capital development in businesses. Hardworking entrepreneur, he makes sure success is derived from his employees' happiness and engagement!

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.