preeloader

Etttttt c’est terminé!

Aujourd’hui se trouve à être le 28e jour de mes quatre semaines d’expérience de travail à distance. En route vers ma belle (et pluvieuse) ville de Montréal.

Suis-je triste à l’idée de quitter le Portugal? Certainement. Toutefois, je dois admettre que le côté traditionnel de ma personnalité envisage avec hâte la structure et la routine du retour au bercail.

Maintenant que ce voyage tire à sa fin, c’est le moment parfait pour regarder avec un oeil nouveau mon expérience de travail à distance et de vous résumer mon périple.

Lorsque j’ai commencé à écrire ces articles, j’ai réalisé que je parlais de mon expérience avec une seule perspective. J’ai donc pensé qu’il serait judicieux d’insérer une vue de 360 degrés sur mon expérience d’une durée d’un mois en travail à distance.

Ainsi, pour m’aider à écrire cet article, j’ai recueilli l’avis de quelques collègues de travail, c’est-à-dire ceux étant le plus affecté par mon travail à distance, dû à notre habituelle étroite collaboration. Permettez-moi de vous présenter les principaux intervenants dans cette analyse de 360 degrés sur mon travail à distance:

  • (Leen), moi

    Spécialiste marketing principale et pionnière du travail à distance

  • Fred

    Analyste marketing et bras-droit

(Leen), moi

Spécialiste marketing principale et pionnière du travail à distance

Fred

Analyste marketing et bras-droit

  • Charles

    Spécialiste en expérience-client, avec qui je collabore fréquemment

  • Stephan

    Vice-président marketing et technologie

Charles

Spécialiste en expérience-client, avec qui je collabore fréquemment

Stephan

Vice-président marketing et technologie

Ne trouvez-vous pas qu’il s’agit d’un échantillon assez complet? Voici ce qu’ils ont eu à dire sur mon expérience de travail à distance:

 
 

Les avantages du travail à distance

  • « Les membres de l’équipe marketing de Atman sont reconnues pour leurs profils spontanés, ce qui peut être utile lorsqu’il faut jongler entre de multiples projets et des demandes de différents départements. Le fait que Leen travaillait à distance nous a obligatoirement poussé vers une méthode d’organisation assidue. Au final, nous avons réussi! »
    Fred, analyste marketing.
  • « Il est agréable de constater que l’on n’a pas eu à changer énormément nos habitudes de travail lorsque quelqu’un est à distance! Leen était toujours disponible, hormis les fuseaux horaires différents. Nous avions les outils nécessaires pour rester connectés et collaborer de manière efficace. »
    Charles, spécialiste en expérience-client.
  • « Tout s’est déroulé naturellement, comme à l’habitude lorsque Leen est parmi nous. Après tout, ça a détruit le mythe des travailleurs à distance étant moins efficaces. Le résultat est fort positif au final; l’expérience est bonne pour l’image de la compagnie et elle s’aligne à notre mission d’« employés heureux, entreprise performante ». Il ne faut pas oublier également que le département marketing a survécu! »
    Stéphane, vice-président marketing et technologie.
  • « De ma perspective, j’ai trouvé l’expérience formidable, autant personnellement que professionnellement. Au départ, il s’agissait d’un défi que de sortir de ma zone de confort. De plus, mon sens de l’organisation et de la communication ont été mis à l’épreuve! Après tout, j’ai trouvé l’expérience grandissante en tant qu’individu, en tant que spécialiste marketing et en tant que gestionnaire. »
    Leen (moi), travailleuse à distance.

Tout semble parfait, n’est-ce pas? Mais ne sautons pas trop rapidement aux conclusions. Voici l’autre côté de la médaille:
 
 

Les inconvénients du travail à distance

  • « Je n’ai pas trouvé de conséquences négatives concernant la productivité et la collaboration que j’entretiens avec Leen malgré la distance qui nous séparait. Nous avons rapidement trouvé le rythme adéquat et identifié les meilleurs moyens de communiquer pour travailler ensemble. Cela dit, j’ai ressenti que le dynamisme de l’équipe et du département en était un peu affecté. Nous sommes tous vraiment proches chez Atman, et l’absence de Leen s’est certainement faite ressentir. »
    Fred, analyste marketing.
  • « La seule chose que j’ai trouvé difficile fût la communication interdépartementale, notamment avec ceux avec qui l’on collabore plus rarement. Le département des ventes et du marketing travaillent bien ensemble: nous y sommes habitués et utilisons les mêmes outils. Quant à la collaboration avec d’autres départements, c’était un peu plus exigeant, puisque nous avons dû nous adapter au fur et à mesure. »
    Charles, spécialiste en expérience-client.
  • « Loin des yeux, loin du coeur… Ou plutôt, loin de l’esprit! Étant tous les deux spontanés, je suis habitué à discuter rapidement avec Leen lorsque je passe à côté de son bureau… Chose que je ne pouvais pas faire lorsqu’elle travaillait à distance. La communication est cruciale lorsqu’on travaille avec des collègues à distance: il est primordial de planifier des appels et de faire le suivi des projets. »
    Stéphane, vice-président marketing et technologie.
  • « Ce que j’ai trouvé le plus difficile était certainement de sentir que je perdais un peu le fil de certains événements. Je crois encore que nous avons excellé en terme de communication les uns avec les autres, mais (comme j’ai pu le constater) certains détails tombent dans l’oubli et ne sont pas transmis à travers nos outils de communication. Parfois, il faut tout simplement être présent physiquement pour ne rien manquer. »
    Leen (moi), travailleuse à distance.

Ce qui est amusant avec ces désavantages, c’est que vous les trouverez partout sur internet, dans des articles concernant les “mythes sur le travail à distance”!

MAIS! Avant d’en tirer des conclusions hâtives, il est important de se souvenir que toutes les situations sont différentes. Avoir un horaire de travail flexible est différent que de travailler de la maison, que de travailler pendant un certain temps à partir d’un autre pays, et que d’être un employé qui ne travaille qu’à distance. Ils ont tous une réalité qui leur est propre et des procédures différentes.

Ainsi, même si cet article ne reflète pas tous les avantages et les inconvénients du travail à distance, il peut être une excellente ressource pour une compagnie qui désire intégrer un programme de travail à distance pour ses employés.

Si vous tombez dans cette catégorie, alors j’ai quelques astuces intéressantes pour vous.

 
 

3 astuces pour implémenter un programme de travail à distance

 

1. Avoir un plan de communication

Nécessaire pour les tâches essentielles: réunions mensuelles, suivis, moments de disponibilité, préférences en terme de communication, etc.

Il est primordial d’établir un plan de communication pour prévenir toute situation inattendue, particulièrement pour les départements et les collègues avec qui vous n’avez pas l’habitude de collaborer.

 

2. Les outils de collaboration sont nécessaires

Chez AtmanCo, nous utilisons fréquemment Trello, Slack (tous deux pour planifier et communiquer) et Google Drive, car ils sont rapportés comme très efficaces. Assurez-vous aussi d’avoir lu mon dernier article sur les trucs et astuces pour rester productif tout en travaillant à distance.

 

3. Comprendre les types de personnalité

Comprendre les méthodes de travail de nos collègues, leurs modes de communication, de gestion et de “leadership”, leur résistance au stress et leur motivation fait toute la différence.

 
 

Et c’est ainsi qu’elle conclut :)

Un grand merci pour tous ceux et celles qui m’ont suivie dans cette incroyable aventure! J’espère que mes articles vous ont aidé à y voir un peu plus clair sur les mystères du travail à distance et qu’ils vous seront d’une aide précieuse afin de soutirer le meilleur de tous ceux et celles qui veulent également partir à l’aventure.

Fournir à vos employés la liberté et l’opportunité du travail à distance sera sans aucun doute bénéfique également pour votre compagnie. J’espère que mes conseils vous permettront d’être outillés adéquatement dans cette aventure afin qu’elle soit remplie de succès.

Leen Sawalha

L'intérêt de Leen Sawalha sur les effets de la motivation et de comportement sur ​​les entreprises lui a permis d'obtenir un baccalauréat en psychologie et d'un second baccalauréat en commerce spécialisé en gestion des ressources humaines. Actuellement dans le processus d'acquisition de son MBA, l'expertise de Leen se manifeste dans l'intégration des deux disciplines pour améliorer l'efficacité du capital humain en entreprise.

À propos d’AtmanCo

Améliorez votre productivité, performance et prospérité en vous concentrant sur votre atout le plus important: vos employés. Du recrutement à la retraite, les évaluations psychométriques d’AtmanCo vous aideront à atteindre le bonheur en entreprise (ou ce qu’on aime appeler Business Happiness)!

BLOGUEUR INVITÉ

Avez-vous une belle plume? Êtes-vous passionné(e) de RH, leadership et développement organisationnel? Voulez-vous figurer sur notre blogue pour entreprises performantes? Vous avez de la chance parce que nous acceptons les articles de blogueurs invités! Il suffit de consulter ces directives pour débuter.